• Nouveau

Vie de Cour, théâtre et musique au temps du Roi-Soleil (1661-1714)

25,00 €

Du bon air et tempérament de Fontainebleau

(Pierre Dan)

Quantité

En souscription : au prix de 25 euros au lieu de 29 euros (offre valable jusqu'au 15 août 2024)

A paraître : 20 septembre 2025 - Patrick Daguenet - 550 pages - Format : 16 x 24 cm - Prix public : 29 euros

Louis XIV et Fontainebleau. Il y a là un paradoxe, le Roi-Soleil est le souverain qui a le plus séjourné à Fontainebleau (plus de 6 ans en tout !) et pourtant il est un de ceux ayant le moins marqué l’histoire du château… La réponse est claire, Fontainebleau est, avant tout, un lieu de villégiature.

Vie de Cour, chasse, théâtre et musique auront donc plus compté que le château lui-même. Patrick Daguenet dans ce livre revient sur cette relation, au rythme des séjours du roi et de la Cour de 1661 à 1714.

La vie de Louis XIV est, comme à Versailles, publique : les lever, dîner et souper, la messe sont vus et commentés par les courtisans. Les repas au Grand Couvert sont un évènement ponctué de musique voire de représentations théâtrales. Néanmoins, le roi a une vie intime avec sa seconde épouse (secrète) madame de Maintenon et l’adorable petite Marie-Adélaïde de Savoie. Les divertissements sont nombreux à Fontainebleau, la chasse en premier lieu mais aussi, les promenades au Grand Canal, les soirées d’appartement, les concerts et les bals, sans compter les mariages (1679) qui donnent lieu à de grandes fêtes. La présence de nombreux étrangers anime la Cour, notamment les souverains britanniques en exil pour lesquels Louis XIV marque un profond respect. Les représentations théâtrales, les opéras et les concerts distraient également la Cour… 

Si Fontainebleau est donc avant tout un lieu de villégiature, les chroniques nous livrent également le portrait d'un souverain travailleur. Et les évènements nationaux et internationaux ne seront pas sans effet sur la vie de Cour. Famines et guerres établissent un climat pesant sur certains séjours que l’auteur nous fait partager.

Quelques victoires décisives sauvent le royaume et, avec la paix, enfin revenue (1713), les séjours reprennent vie, différents, plus intimes, chez madame de Maintenon. Il faut attendre le mariage du jeune Louis XV, en septembre 1725, pour que Fontainebleau retrouve sa place dans l’histoire après les années d’absence qui ont suivi la mort du roi (1715).

 

L’auteur : Patrick Daguenet 

Enseignant, historien et conférencier.

Spécialiste de l’époque moderne en général et de l’histoire de Fontainebleau en particulier, il est l’auteur de nombreux articles et ouvrages tels que Les séjours de Marie-Antoinette à Fontainebleau (2011) et L’aurore du Roi-Soleil, le long séjour de Louis XIV à Fontainebleau en 1661 (2016).

Au sommaire :

I. L'Aurore du Roi-Soleil (1661)

— Le roi danse

— La cour du Roi-Soleil à Fontainebleau

— Les plaisirs de Fontainebleau

— Molière et Les Fâcheux

— Fouquet et La Fête de Vaux (17 août 1661)

— La naissance du Dauphin (1er novembre 1661)

II. Le Voyage de Fontainebleau

— Le carrosse royal

— Se rendre à Fontainebleau

— L’installation à Fontainebleau

— La famille royale

— La vie intime du roi, madame de Maintenon

— La vie intime du roi, la duchesse de Bourgogne

— La santé de Louis XIV et de la Cour

III. Le Roi-Soleil

— Le lever du roi

— Les pratiques religieuses

— Le dîner

— Le grand couvert au souper

— Le coucher du roi

IV. Gouverner le royaume

— Nominations et réceptions

— Le roi et ses sujets

— Portrait d’un roi travailleur

— Les grandes décisions de Louis XIV

— Louis XIV, la guerre et la vie de Cour

 V. Les divertissements

— La chasse

— Les soirées d’appartement et les réceptions

— Les bals

— Les promenades 

— Les plaisirs divers

VI. Événements

— La réception du cardinal-légat Flavio Chigi (1664)

— Les étrangers à la Cour

— Scènes animées

— Le mariage par procuration de Marie-Louise d’Orléans avec le roi Charles II d’Espagne (1679)

— Le mariage par procuration d’Élisabeth-Charlotte d’Orléans avec Léopold Ier, duc de Lorraine (1698)

— Les souverains britanniques à Fontainebleau

— La famille royale décimée

VII. Théâtre et musique à la Cour du Roi-Soleil

— Les éphémères années 1660-1670, l’extraordinaire séjour de 1677

— Les années 1680, le début des séjours d’automne

— Les années 1690 « où le roi ne va plus depuis quelques années » aux spectacles

— Fabuleuses années 1699-1703

— Les derniers séjours, calamités, apaisement et renaissance (1704-1714)

— Considérations sur les spectacles donnés à Fontainebleau

Deux cahiers couleur (32 pages) viennent illustrer l'ouvrage.

En fin d'ouvrage, sont inclus les références, les tables chronologiques, les index.

10 Produits