Montereau : 12 000 ans d'histoire
  • Montereau : 12 000 ans d'histoire

Montereau : 12 000 ans d'histoire

65,00 €

« De Pincevent à Surville », de 10 000 av. J.C. au début du XXIème siècle               

Quantité

Patrice Prin

Format : 16 x 24 cm - 580 pages en couleur

Un manuscrit inédit avec quelques 300 photographies, cartes, croquis... - la plupart en couleur, écrit par Patrice PRIN, Professeur au Lycée André Malraux de Montereau-Fault-Yonne.

Professeur au lycée André Malraux de MONTEREAU-fault-YONNE durant plusieurs décennies, j’ai très vite fixé mon regard de géographe et d’historien, tant sur la cuesta d’Île-de-France que sur la cité aux quatre rives, au point de me transformer avec le temps, en apprenti-chercheur puis en chercheur.

Mais, pour réaliser un large ouvrage couvrant 12 000 ans d’histoire, je ne pouvais me contenter de la trace de Jean-Sans-Peur et de Napoléon Ier, voire du passage de Marie Leszczynska, quand on découvre, en ce confluent, les vestiges d’une ferme aristocratique gauloise au sud de Varennes-sur-Seine et le vicus de CONDATE au nord-est du confluent Seine-Yonne et surtout, quand on dispose, un peu à l’ouest de la cité monterelaise, d’un gisement préhistorique de renommée internationale : PINCEVENT !

De plus, un géographe et historien, doublé d’un économiste, témoin du dédoublement récent de Montereau en ville basse et ville haute - ZUP de Surville - s’attache à faire revivre la richesse artisanale et marchande de la ville médiévale ainsi que la croissance économique du XIXe siècle qui fit de la cité une importante ville industrielle du sud Seine-et-Marne, dont la zone industrielle actuelle (ZI) souhaiterait être un prolongement…

N’ayant pas voulu ajouter un spécimen de plus aux livres classiques - et souvent pertinents - d’historiens monterelais reconnus, j’ai attribué à ce volumineux livre d’histoire deux originalités : tout d’abord, enrichir sa présentation volontairement didactique, et par des « focus » pour lecteurs plus spécialisés, et par une iconographie documentée et personnalisée ; puis, accorder une large place à des cartes, dessins, croquis - d’élèves parfois -.

Pour installer d’indispensables repères, j’ai conservé, ici, les cinq périodes historiques classiques - en intégrant la Protohistoire, bien sûr et en donnant à la Préhistoire (12 000 à 500 ans av. JC) toute la place qu’elle mérite. Cependant, le lecteur s’apercevra que j’adopte, à partir de l’étude du Moyen Âge, une méthode qui est pour moi capitale : prendre soin de dissocier - tout en les juxtaposant - l’histoire événementielle, dite historisante, de l’histoire structurelle, dite explicative.

Mais voici une autre raison pour laquelle il m’a paru urgent et utile d’écrire ce livre : montrer au lecteur, au visiteur - comme aux Monterelais, de souche ou d’adoption - que, même sans monument prestigieux, cette cité trop souvent mal connue, possédait pourtant, outre sa situation et son site remarquables, un riche passé portant en germe une belle promesse d’avenir !

31 Produits